En Suisse, les droits humains sont réservés aux hommes

Le 8 décembre 2013, la Tribune de Genève publiait l’article : La Suisse peut mieux faire en matière de droits humains

Cet article fait référence à l’examen de la Suisse (en 2012) auprès du Conseil des droits de l’homme de l’ONU. Cet examen avait révélé qu’en Suisse, les droits humains sont gravement en retard, notamment sur les questions de traite d’êtres humains, de torture et de violences domestiques.

Le 31 octobre 2012, le groupe de travail du Conseil des droits humains a adressé 140 recommandations pour améliorer les droits humains en Suisse : EPU: 140 recommandations pour la promotion des droits humains en Suisse

Sur les 140 recommandations, la Suisse a accepté 50 recommandations, rejeté 4 recommandations, demandé un temps de réflexion pour 86 recommandations.

Voici détail des recommandations : Recommandations EPU adressées à la Suisse

Dans cet article, le directeur du Centre suisse de compétences pour les droits humains (CSDH) affirme que : « Les standards helvétiques sont élevés. » 

Comment ce spécialiste des droits humains ose-t-il affirmer que « Les standards helvétiques sont élevés », alors qu’il y a des failles monumentales en matière de discrimination, de violence domestique, de traite d’êtres humains et de torture.

En revanche, ce spécialiste reconnaît implicitement qu’en Suisse, seuls les hommes (non requérants d’asile et non handicapés) bénéficient des droits humains.

En effet, cet homme dit lui-même qu’en Suisse femmes, enfants, adolescents,  requérants d’asile et handicapés sont discriminés et que femmes, enfants et adolescents subissent de graves violences. Il ne reste donc que les hommes (non requérants d’asile et non handicapés) qui ne soient pas discriminés et qui ne subissent pas ces graves violences.

Passages de l’article à ce propos : « Femmes, étrangers [entendez : requérants d’asile], handicapés discriminés

Mais les secteurs où la Suisse peut faire mieux sont nombreux. Pour le professeur bernois, la discrimination à l’égard des femmes, des étrangers et des handicapés reste trop importante, en matière d’emplois, de salaires et de logements en particulier.

L’asile n’est pas épargné. La protection juridique des requérants d’asile est inquiétante du point de vue des droits de l’homme, notamment lorsqu’il est question des efforts sans cesse renouvelés visant à accélérer la procédure d’asile.

La violence domestique est également un domaine où la Suisse peut s’améliorer. Tous les cantons ont désormais ancré dans leur législation des mesures contre cette forme de violence afin de mieux protéger les femmes et d«autres membres de la famille, mais la pratique révèle des failles. Le manque de places disponibles dans les maisons de femmes en est un exemple.

Mieux protéger les enfants et les adolescents

Le CSDH invite également la Suisse à mieux traiter les enfants et les jeunes. Un retard doit être comblé dans la prévention contre la violence envers les enfants (exploitation et abus sexuel) ainsi que le suicide d’enfants et d’adolescents. »

En conclusion, en Suisse, seuls les hommes (non requérants d’asile et non handicapés) bénéficient de ces « standards helvétiques élevés » en matière de droits humains.

Femmes, enfants, adolescents,  requérants d’asile et handicapés sont exclus des droits humains.

La Suisse est donc un pays où le patriarcat fait sa loi, ignorant de façon éhontée les avancées en matière de droits humains. Espérons que la communauté internationale contraindra la Suisse à respecter ces droits et à sortir enfin de sa culture digne du Moyen Age.

Image

La Suisse, pays de l’homme tout-puissant

Révélateur : Guillaume Tell, le héros de l’indépendance suisse

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s